Franc jeu !

J'ai évité de parler du cancer du sein et de ses suites sur ce blog de cuisine mais surtout un blog pour vous aider a rester ou revenir à un poids de forme.

3 crabes m'ont mordus en 2006 et à leur tour des amies, des copiNETtes, de 34 ans ( et 2 tumeurs !!) à 70 ans sont mordues à leur tour...
Plusieurs personnes en chimio avec moi ont déjà récidivées
Il ne se passe pas un trimestre sans que des personnes que je connaisse m'apprennent qu'elles sont mordues à leur tour , aussi j'ai décidée de faire juste cet article pour cadrer les choses . Parce que je sais que m'exprimer ainsi va leur être important.

J'estime tout simplement que je vais bien. .. bien reconstruite, avec des soucis "annexes" gérables .

MAIS : ( sachant que chaque cas est différents , la je parle pour moi, juste dans mon cas)

  • Après les cancers quels qu'ils soient , la Copine Fatigue vous colle aux baskets, sans prévenir, un jour bien , un jour sans
  • Des crampes invalidantes, qui parfois perdurent plusieurs jours comme une déchirure musculaire , m'affectent malgré des tas de tentatives de médication , crampes au mollets, mais aussi dans les cuisses, le dos, des muscles dont vous ignoriez l'existence... ce n'est pas grave , ca passe ...
  • Dans les cancers hormono-dependants le tamoxifene et l'aromasine , des médicaments que j'appellerais des "anti-récidives" engendrent des tas d'effets secondaires différents selon les personnes souvent des douleurs articulaires et musculaire, chez moi , un faux syndrome du canal carpien et surtout , ces médicaments font prendre du poids , ils diminuent le métabolisme de base, augmente l'appétit , la fatigue engendre des fringales , une façon de votre corps de dire j'ai besoin d'énergie" pour tenir ...

Ce que j'ai apprécié c'est que la diététicienne que mon amie de 34 ans a vu après sa chimio, lui a dit : moi non ! malgré mes questions à tous les membres des équipes médicales qui par ailleurs m'ont toujours répondu sur les autres sujets.

  • Le corps change . J'ai été extrêmement bien prise en charge et reconstruite. Un superbe travail mais moi qui avait une jolie taille, je n'ai plus de taille, 15 kg en plus ( dont 7 depuis 14 mois avec l'aromasine entre autre ) plus de taille !!plus de sensibilité sur le ventre et quoiqu'en dise mon chirurgien, mon nombril n'est plus a "sa" place !! Quelle bêtise, n'est ce pas ? alors que je suis vivante, avec ma famille unie que j'aime et qui m'aime , un toit , une vie dans un pays en paix etc ;;. et s'arrêter à ces détails !! Quelle futilité !

La raison de la disparition de ma taille : une ménopause provoquée et la reconstruction avec un lambeau du muscle "grand droit"
Il y a une association qui fait un travail extraordinaire ''me suis je laissé dire (je n'ai pas rencontrées ces personnes ) mais le nom de leur association me bloque, c'est VIVRE COMME AVANT !!
Pour moi, c'est d'une imbécilité navrante d'avoir baptisé cette association qui fait un superbe travail auprès des femmes amputé d'un sein que ce nom ! Déjà : "on ne se baigne jamais dans le même fleuve" , demain vous ne serez plus la personne qui s'est levée la veille Il existe le moment présent : hier est passé et demain sera un autre jour. Donc déjà c'est une hérésie philosophique.
Et non vous ne serez plus la même, que vous ayez choisi la reconstruction ou non après une mastectomie, ou un cancer même sans amputation. C'est un mensonge ''

EDIT : ''une charmante dame vient de m'envoyer un mail pour me dire ce que j'ai déjà plusieurs fois entendue :" on n'en meurt presque plus du cancer du sein !! puis il y a des gens qui ont pire "

1/ il y a plus de décès du cancer du sein en France chaque année que de mort sur la route
2/ je suis en invalidité (et pas parce que j'ai eu un cancer) donc je sais que d'autre soucis de santé peuvent etre "embêtants" dirons nous
3/ je remercie chaque matin la Vie, d'être en vie, de pouvoir être autonome (et j'ai su quelques jours ce qu'était être "dépendante" ne pas l'être donc je mesure ma chance)
4/ Et non d'une pipe en bois: bachibouzouk, qu'on arrête de banaliser ce cancer parce qu'il est courant, bien dépisté et QUE ON EN GUÉRIT LE PLUS SOUVENT QUAND IL EST DÉPISTÉ TOT!!! J'ai eu la chance de très bien vivre cette période parce que le but de ma vie déterminé adolescente était atteint ( avoir une famille avec des enfants qui "tiennent la route") , parce que j'ai un mari extra super génial qui m'a soutenu a fond, parce que j'ai eu une équipe médicale formidable, des amis fidèles et une chance d'enfer !
5/je ne ferais pas un liste du "pire" chacun mesure son pire à l'aune de ses peurs ...

Madame, quelque part, je vous remercie pour m'avoir donné l'occasion de ce "coup de gueule"

Pour revenir à nos moutons, c'est à dire au soucis de poids en trop, j'ai pris une décision : mettre en œuvre 3 mois le programme WW pour voir si je peux ne serais-ce que perdre 10% de mon poids actuels

J'ai décidé d'atteindre ce but le dernier weekend de mai, weekend- où nous fêterons les 50 ans de mon adorable "Petite" soeur.


Mes handicaps :

  • la fatigue : quand je suis tres fatiguée je ne me fait pas de repas équilibré et je dois me donner de sacrés coups de pieds aux fesses pour aller au sport
  • Disons que mon CherEtTendre ne m'aide pas vraiment
  • la ménopause installée
  • les médocs


Mes atouts :

  • Des copiNETttes qui me soutiennent
  • Peut-être enfin un cours de vie plus calme ( j'ose à peine l'écrire !!)
  • Ce blog (?)


J'attends vos réactions : ai je bien fait d'écrire ainsi ? d'exposer ces "détails" ? qu'en pensez-vous ?

Partager cet article sur

Commentaires

1

1 mar. 2011

08:30 par Stéphanie D

Bravo Isabelle pour avoir oser écrire cet article ! bravo pour ton courage ! accroche-toi pour ton programme ww ! je t'envoie plein de bisous et de courage !!!!!!!

2

1 mar. 2011

09:01 par Cappuccinette

Eh bien moi, j'ai perdu ma cousine alors âgée de 43 ans, malgré ses deux années de lutte courageuse et volontaire. C'était en 2001. Alors oui on en meurt encore, et même avec un dépistage précoce.
La dame qui s'est permis de t'écrire devrait s'informer.
Je t'embrasse ma belle.

3

1 mar. 2011

09:04 par roselyne

chère isabelle,
je suis devenue une "moitié" de femme en 1995 , je dis moitié parce-qu'il me manque un demi-sein perdu dans la tourmente de la maladie !
traitée a l'interféron, un dernier-fils tout jeune, un mari indifférent et pour cause sa première épouse est dcd de la même chose ! une ca va, deux c'est trop!
donc j'ai fait face, seule avec des toubibs débiles qui quand je ne " pliais" pas a leur demande me disaient " vous allez mourir" et je leur rétorquais " vous aussi !!"
Bref il y a 6 ans aprés une consultation musclée avec un toubib du centre de cancéro, qui voulait m'opérer pour "aller voir ce qui se passait la-dessous" alors que la mamo était nickel, ce toubib m'a menacée de ne plus me soigner, cela lui a valu un signalement au conseil de l'ordre.....et une sanction ; moi j'ai décidé de ne plus faire d'examens en aucune sorte !
je connais mon corps, je reste réceptive a ses messages, s'il y a un souci je ferai ce qu'il faut , mais adhérer a leur interventionisme était démissionner;

Je vais terminer en te disant que je ne suis pas l'exemple a suivre, qu'il m'en est resté des kilos et aussi beaucoup d'angoisse , et je remercie au passage tous les gens rencontrés sur ma route qui tels que petis cailloux blancs ont pu baliser mon chemin et m'aider a tenir debout!

je te fais un gros bisou, c'est la première fois que j'en parle autant. Merçi beaucoup

4

1 mar. 2011

09:20 par mamiedith

super isabelle d'oser ecrire sur ta maladie ,je suis en admiration devant toi ,tu as un courage formidable et tu exprimes si bien ce que tu ressent
de tout coeur avec toi
bisous

5

1 mar. 2011

09:20 par mamiedith

super isabelle d'oser ecrire sur ta maladie ,je suis en admiration devant toi ,tu as un courage formidable et tu exprimes si bien ce que tu ressent
de tout coeur avec toi
bisous

6

1 mar. 2011

09:41 par pascaline

Bravo Isabelle pour cet article!
pour moi, je ne connais le crabe que par fréquentation de mes amies et de ma famille!... mais je voudrais vous indiquer que l'EFT peut vous aider: en vous aidant à gérer les douleurs, en vous aidant à gérer les problèmes de poids, en vous aidant à gérer vos émotions. Cette technique est très simple ,la "recette" est sur les sites d'EFT, mais elle demande de la précision et de l'expérience pour cerner ce qui se cache sous les douleurs-problèmes de poids et autres . Donc je vous encourage à chercher un praticien qui vous mettra sur la voie!
Bon courage à tous et à toutes!

7

1 mar. 2011

11:15 par gemini watchers

Bonjour Isabelle,

D'abord bravo pour ton article, le fait de le dire et de l'écrire n'est-il pas aussi de la thérapie? bravo pour ton courage, ne baisses jamais les bras, bravo enfin pour ce nouveau challenge, je suis de tout coeur avec toi et te soutiens en pensant beaucoup à toi, je ne sais vraiment pas si j'aurais le même courage, car même le mot de cancer me fait peur. Encore une fois bravo, je t'envoie milles grosses bises. Armande.

8

3 mar. 2011

16:37 par arsenic

quel courage isabelle, oh que oui tu as bien fait d'écrire
j'ai ma belle soeur qui a été opérée 2 fois, comme toi des hauts et des bas
mais toi quel énergie, c'est vraiment dommage que l'on soit si loin l'une de l'autre,
bises a bientôt

9

4 juin 2011

12:56 par Momo

Je viens de vous lire et je vous dis BRAVO!
Moi aussi, j'ai subit le parcours du combattant du cancer du sein depuis 5 ans. Moi aussi le nom de cette association me sort par les trous du nez! Je trouve ça super-culpabilisant pour toutes celles, dont je suis, qui ne seront jamais plus comme avant! pourquoi faut-il toujours mentir aux femmes, projeter les envies que le problème soit réglé pour ne plus se sentir mal à l'aise face aux personnes cancéreuses et puis surtout parce que les gens crèvent de trouille face au cancer. Mais le nom de cette association d'aide, c'est le bouquet!
Je termine l'aromazin dans 15 jours! après 2 ans et demi,précédés par deux ans et demi de nolvadex.
Etant déjà en surpoids auparavant, c'est un miracle et une vigilance constante qui m'a permis de ne pas prendre de poids du tout...parce que c'était in-envisageable pour moi qui suit une outremangeuse compulsive abstinente,ce qui m'a sauvé c'est mon plan alimentaire que je suis depuis 10 ans. Je n'ose imaginer combien je pèserais sans ça depuis ces 5 ans.
Et puis,il y a: la fatigue chronique, la libido à zéro ou presque, l'arthrose, les douleurs parfois insupportables et en tout cas quotidienne, le moral à maintenir difficilement, l'insomnie, le cerveau léthargique à cause de la fatigue, les nausées quotidiennes...et j'en passe.
Alors leur " Vivre comme avant" ils peuvent se le mettre où je pense!!!! honteux! et en plus il faudrait pas trop se plaindre parce qu'on en guéris (pas toutes,loin de là!)??? Ceux qui osent dire ça, j'aimerais leur donner mes effets secondaires rien qu'une petite semaine, pour voir si ils ne changent pas d'avis! En fait il faudrait souffrir en silence...sans déranger ni apeurer qui que ce soit...et bien non! je ne vais pas m'excuser d'avoir eut le cancer et "je vais pas me taire parce t'as mal aux yeux" comme dis la chanson! Voilà, c'était mon coup de gueule à moi et ça fait un bien fou! Un énorme merci pour le vôtre et bonne route.

10

4 juin 2011

12:59 par Momo

...Et puis pire que le cancer il y a quoi???? à part la mort!
La battage médiatique fait croire aux gens que le cancer c'est devenu comme un gros rhume.
je leur souhaite de ne jamais devoir affronter la chimio, l'ablation, les rayons et l'hormonothérapie.C'est si facile de balayer ces craintes en manquant de respect aux personnes atteintes.

11

8 juin 2011

18:40 par Framboisine

Bonjour Isabelle, bonjour à toutes,
moi aussi je viens de traverser une année difficile avec egalement un cancer du sein. Chimio, rayons, et hormonothérapie oont été au menu. Je suis sous tamoxifène pour 5 longues années et tous les matins je me demande si je dois avaler ce foutu comprimé tant ses effets sont désagréables (prise de poids + 10 kg actuellement et ça semble ne pas vouloir s'arreter) bouffées de chaleurs très fortes, crampes et raideurs dans les jambes... bref de quoi me rappler chaque jour que je ne vivrais jamais "comme avant" ! Cependant je suis très entourée par mon mari mes enfants et mes amis et pour eux j'essaie de rester le plus "comme avant" possible. J'en ai retiré de cette expérience qu'il faut vraiment profiter de la vie le plus possible avant que ce fichu crabe ne nous la prenne.
Je t'embrasse chere Isabelle. Bises très sincères

12

28 juin 2011

12:33 par marie jo

Coucou ma copine de crabounette, tu as bien fait d'écrire. Ça fait du bien. Révolte toi, tu as raison, ne lâche rien. Et bon courage pour Wet Wet.
Plein de bisous.

13

30 juin 2011

20:42 par Vilya

bonsoir,
je viens de lire vos parcours. Moi aussi je vis avec le cancer depuis 12 ans, avec 5 recidives. J'ai été opérée du cancer du sein droit en septembre 1999.
avec chimiothérapie et 30 séances de radiothéraphie dans la même période, puis traitement d'aramidex pendant 5 ans, ablation des ovaires par radiothérapie, ce qui entraine une ménopause avancée à 45 ans (très difficile !)
1ère récidive en septembre 2005, opération sein droit sur la cicatrice, puis 25 séances de radiothérapie. Traitement fémara pendant 2 ans ( qui ne servait à rien puisque mon cancer n'était pas hormono-dépendant) donc toutes ces douleurs pour rien.
2ème récidive en octobre 2009 : ablation sein droit, traitement herceptin par chambre implantable, malgré celà :
3ème récidive sein gauche en février 2010: ablation, chimiothérapie navelbine et taxotère. (très dur !!! perte de cheveux plus d'envie et tous les autres effets secondaires que vous connaissez)à peine remise
4ème récidive sur toute la poitrine (je ne savais pas que celà était possible) en septembre 2010. Traitement chimiothérapie à vie sous Xéloda et malgé celà 5ème récidive au mois de mai dernier, côté gauche 25 séances de radiothérapie en plus.
Je ne sais pas si celà va s'arrèter un jour, mais je garde toujours le moral, malgré la souffrance. Et je viens de m'inscrire à WW pour arrèter la prise de poids : ma fois çà marche, car j'ai perdu 2kg8 en 7 semaines, je suis très contente. Bon courage à vous toutes, la vie vaut le coup !!!
Grosses bises

14

1 juil. 2011

10:05 par vilya

je vous ai écrit hier soir, et moi aussi je pense qu'il n'est pas possible de vivre comme avant quand on a subit une telle épreuve, on reste à jamais stigmatisé par ce qu'on à vécu, dans son corps et son physhique, ne serai-ce que tout les jours face à son miroir. Pas d'oubli possible.
Mais il faut toujours apprécier ce que la vie nous donne !!! c'est comme' çà que fe fais face.
Grosses bises à toutes et beaucoup de courage face à l'épreuve .

15

3 juil. 2011

20:34 par roselyne

oh non pas d'oubli !! moi chaque matin aprés la douche quand je vois mon sein droit gros comme un abricot a coté de l'autre tout joli, ben j'ai des bouffées de haine !
alors est ce que la haine conserve ??, c'est a croire !!!!!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Merci de saisir la reponse :

Fil des commentaires de ce billet